- Page 2

  • P2A: RE Pont-de-Loup B – BCO Saint-Ghislain B 69-76

     QT : 9-19, 31-37, 51-56

    BCO : Demol A 14, Baleine 0, Limelette 8, Hanicq 14, Dupont 2, Delfante 0, A Jedroszkowiak 12, Demol L 15, Bruscella 2, Ferdin 0, Drossinis 9

    Saint-Ghislain a signé un succès très important dans le cadre du maintien : « Nous avons entamé idéalement cette partie en prenant 10 points d'avance après les 10 premières minutes. Nous avons pu contrôler notre adversaire. Je retiendrai aussi la très bonne prestation du jeune Hanicq qui a inscrit 4 triples (sur 6 tentatives) au bon moment » expliquait Dany Pavoncelli.

  • P1 dames: Estaimpuis s'impose au TEF grâce au dernier quart (47-61)

    QT : 10-16, 25-27 et 38-39

    TEFK : Nottebaert C., Dugautier 2+0+0+2, Vanschoorisse 0+0+0+1, Rosca 0+2+0+0, Decorne 0+0+8+2, Rigaux, Pecquereau, Delecluse, Maes L. 2+2+0+0, Nottebaert M. 6+10+5+4, Lortihoir 0+1+0+0.

    BCJS : Messiaen 0+0+5+0, Cardon 6+11+5+0, Vermeir 0+0+0+2, Rousseau, Gilmet, Breyne 4+0+0+0, Brui 2+0+0+6, Vanackere 4+0+0+8, François 0+0+2+2.

    Il a fallu un excellent dernierquart-temps des Estaimpuisiennes pour qu’elles s’imposent chez la lanterne rouge kainoise. « Hélènne Cardon a réussi l’exploit de signer les 11 points que nous avons inscrits dans le 2e quart et même les 4 premiers du 3e quart. Soit 15 points d’affilée ! Franchement, Hélène a encore été d’une classe exemplaire », commentait le coach Ludovic Guyot. La prestation kainoise a été excellente durant 30 minutes mais plus personne n’est parvenu à trouver l’ouverture lorsque la défense visiteuse s’est refermée ».

    Au classement, les « Sang et or » restent en embuscade autour de la cinquième place, la dernière qualificative pour les play-offs. On sait que l’ambition estaimpuisienne n’est pas de monter. Par contre, côté kainois, le break est fait avec les équipes de Spirou et Morlanwelz…

  • P2B: New BC Boussu A – BC Elouges-Dour A 57-72

    QT : 12-15, 25-35, 38-42

    BCB : Jourdois 0, Anelli 2, Chamelot 4, Dubois 2, Delhamaide 4, Lallemand 8, Rigenerato 5, Mahieu 24, Vannieuland K 7

    Elouges-Dour : Skrypczak 0+0+0+2, Mirabelle 2+2+0+3, Dorsimont 0, Grégoire 0+0+0+2, Benabdelhoued 4+0+2+0, Deffet 0+8+3+5, Platteau 7+4+0+8, Kyriasis 0+7+0+7, Vandystadt 0+2+0+2

    C'est toujours déforcé qu'Elouges s'est déplacé à Boussu. Si les visiteurs ont bien entamé la partie et bouclé la 1ère mi-temps à leur avantage, ils ont dû subir le retour de Boussu : « Nous avons vu notre avance fondre dans le 3ème quart avant une petite mise au point avant le dernier quart. Nous avons alors accéléré pour signer un 15-29 qui nous permet d'engranger une nouvelle victoire » se réjouissait Marc Sottiau. « Nous sommes passés une fois devant dans le dernier quart et puis plus rien ou plutôt nous avons fait n'importe quoi. Dès lors, Elouges a repris les commandes » regrettait Guillaume Denis.

  • P2B: JS Dottignies – JS Cuesmes B 102-49

    QT : 24-16, 45-22 et 75-36

    Dottignies : Ramon 1+8, D'Hulst 3+0, Vandenbogaerde 16+5, Pollet 2+4, C Leveugle 10+11, Destrain 0+5, Josson 15+19

    Cuesmes : Demartin 3+0+2+4, Lété 2+0+0+2, Servan 2++2+0, Robert 4+0+4+6, Piller 0+2+0+1, Lhoir 0+1+0+0, Jockin 0+0+4+0, Waroquier 0+0+2+0

    Après une premier quart équilibré, Dottignies a creusé l'écart : « Nous étions très bien en attaque mais trop laxistes en défense. C'est le message que j'ai fait passer à mes joueurs. Ils se sont appliqués en jouant très collectivement. Ce succès fait beaucoup de bien après une série de défaites. Jason Destrain a joué son premier match pour nous » expliquait Geoffrey Vandewiele. « Nous n'étions simplement pas au niveau et Josson a fait ce qu'il a voulu. Si Dottignies était bien en place, nous leur avons bien facilité la tâche » regrettait Yohan Waroquier.

    T.D.

  • P1 dames : BC Mons – BE Courcelles 42-44

    QT : 9-10, 16-14 et 25-27

    BCM : Bombo 2, Lakhal A. 16, Besso 9, André 2, Lakhal N. 11, Leroy 2, Bongiorno, Frère, Gérard, Robert.

    Les Montoises recevaient les leaders invaincus de Courcelles hier après-midi (42-44). « Nous avons loupé le coche car nous avons quand-même compté 8 points d’avance dans le 3e quart-temps. Les Carolos sont revenues illico. Hormis la capitaine Anissa Lakhal, les joueuses n’ont pas réagi. Je me demande si elles étaient toutes concernées. C’est vrai qu’elles ont beaucoup donné défensivement pour limiter le BE à 44 points (contre 70 de moyenne) mais nous avons loupé trop de choses faciles ». La course au titre s’est sans doute terminée hier pour le BCM.

     

  • P2B: UBCF Quaregnon B – JS Stambruges B 91-58

    QT : 30-17, 59-27, 72-45

    UBCF : Pronnier 0, Fievet 4, Dufrasnes 18, Lebeau 13, Renoitre 9, Gérard 3, Poisson 1, Mambourg 10, Fauveau 20, Mercier4, Villette 9

    Stambruges: Poot ,0 Bulliard 12, Patternottre 5, Dubus 15, Jacob 3, Verbrigghe 16, Sinot 0, Beuze 1, Jospin 8

    « Nous avons entamé ce match à 100 à l'heure avec un taux de réussite offensif de 65 %. La cause était entendue à la mi-temps. Malgré un petit relâchement par la suite, nous n'avons jamais été inquiétés par Stambruges » confiait Jean-Marc Pierzchala. « Nous n'avons pas respecté les principes de bases défensifs et ce sans aucun doute par manque de concentration. L'UBC s'est donc baladé. Je suis un peu déçu car nos jeunes doivent prendre conscience que nous leur offrons une chance exceptionnelle de jouer tous les week-ends en P2. J'attends une revanche » analysait Guillaume Lecocq.

    T.D.

  • P2B: REBC Templeuve B – ASTE Kain A 41-62

     QT : 8-17, 23-31, 33-42


    REBCT: Nuttin 2+0+2+2, T. Manche 0, R. Manche 0+2+0+0, Vanrobays 0+5+0+0, G. Manche 2+0+4+4, Penay 2+0+0+0, Fauquenoit 0+3+0+0, Patte 0+2+0+2, Messely 0, Dezutter 2+3+4+0
    ASTEK: Delattre 2+2+0+3, S. Vandenberghe 0+0+2+2, Huon 0, Haubursin 2+0+0+3, J-B Vandenberghe 0+0+2+0, Rodriguez 0+2+0+2, Spiridon 8+5+2+4, Coppenolle 0+0+1+0, D'Hollander 2+0+0+0, Tillieux 3+3+0+4, Bachelard 0+0+2+0, Waroquier 0+2+2+2.

    Kain a réussi son entame de match pour prendre l'avantage : « Nous avons mis beaucoup de pression et c'est ce que j'avais demandé à mes joueurs. Par la suite, nous avons été moins bons et Templeuve s'est bien battu. Nous terminons ce premier tour avec une seule défaite. A nous de rester attentifs à Boussu la semaine prochaine pour bien finir l'année » expliquait Lionel Courier. Du côté local, on se montrait satisfait de la prestation : « Nous avons bien réagi après un départ difficile. Les joueurs ont été appliqués et lorsque c'est le cas, nous pouvons rivaliser avec beaucoup d'équipes de la série » disait Bernard Vanschamelout.

     

  • P1 : Montagnard – Tremplin Mouscron 61-66

    QT : 13-18, 32-34 et 49-50

    Tremplin : Lessenne, Doutreligne 7, Degrange 5, Verhelle 7, Denis 11, Taleb 4, Derycke 5, Coppenolle 10, Delannoy 17.

    Les Mouscronnois étaient à nouveau à neuf pour ce déplacement chez des Carolos militant au milieu du classement. « Le retour d’un effectif compétitif n’est pas étranger à ce succès », commentait le coach Patrice Chatelain. « Par contre, nous n’avons pas été épargnés par l’un des deux arbitres, qui m’avait déjà jeté la feuille avant le match pour que j’inscrive mon « 5 ». Il doit habiter au bout de la rue… ».

    La défense individuelle des « Hurlus » a décontenancé les « Montagnards ». « Nous avions pris l’ascendant dès le premier quart-temps avant de faire jeu égal avec nos hôtes. Nous avons bien failli perdre notre basket lorsque David Verhelle s’est vu siffler une faute technique (sa 5e faute) parce qu’il avait posé la balle devant l’arbitre après un coup de sifflet contre lui. Comme il a rouspété, il s’en est pris une nouvelle, dont le banc a logiquement hérité puisqu’il était déjà sorti. Malgré le fait que Simon Derycke ait également dû rejoindre notre banc de manière anticipée et que Bruno Coppenolle ait signé un « 0 sur 4 » aux lancers-francs pour conclure, nous avons tenu bon. »

    Au classement, le break est fait avec les deux derniers, Carnières et Baulet. « Ces deux équipes comptent l’un ou l’autre match de retard mais rien ne dit qu’elles vont les gagner. En tout cas, nous avons deux longueurs d’avance sur les deux derniers et si tout le monde reste fidèle au poste comme depuis ces deux dernières semaines, nous allons nous sauver rapidement ! ».

    Rappelons que Cayton Vandecasteele reviendra en janvier, au contraire de Damien De Mullier, out pour la saison. Jérémy Vandenborre était quant à lui absent pour raisons professionnelles.

  • P2B - JSLB Frameries A – BC Mons Capitale 74-57

    QT : 18-15, 43-27, 60-41

    Frameries : Gérard 5, Moine 7, Scutnaire 17, Doyen 3, Thissen 28, Besso 8, N'Tuali 0, Fraix 2, Carlier 2, Mathieu 2

    Mons : Mathieu 2, B Semoulin 0, F Beghin 10, Dubuisson 4, Leroy 17, J Semoulin 3, Niyonzima 5, Tournai 8, Schoote 8

    David Lechène a commencé son analyse de match par un coup de gueule : « Je me demande ce que certains arbitres font en P2. Heureusement que l'un des 2 s'est montré à la hauteur car l'autre était complètement absent. Ce n'est évidemment pas la cause de notre défaite mais cela est parfois pénible. A part cela, Frameries a fait l'écart en 1ère mi-temps. Par la suite, nous avons fait jeu égal mais les locaux ont fait tourner leur banc ». « C'est vrai que nous en avons profité pour faire jouer tout le monde et revoir les systèmes. Nous avons commencé sérieusement et nous sommes montrés sérieux dans le 2ème quart. Nous finissons bien l'année car notre match contre Stambruges ne sera pas joué le week-end prochain » expliquait Michael Cerisier.

     

    T.D.

     

  • P1: BBC Tournai – BC L’9 Flénu 78-67

    QT : 20-16, 41-33 et 64-50

    BBC : Kabissekela 7, Wrzoskiewicz 18, Louis 9, Wilmus 8, Kouadio 14, El Mesaoudi 16, Dubois 2, Vandamme 3, Looten 1.

    Flénu : Jockin 0+2+0+4, Laurent, Normain 0+0+0+3, Rousseau 2+0+0+3, Donniacuo 3+6+5+0, Carles 3+5+8+1, Mathieu 4+0+0+4, Giancaterino 2+2+0+0, Bourji 2+2+4+0, Gallez 0+0+0+2.

    Les Flénusiens ont livré l’un de leurs meilleurs matches de la saison chez des Tournaisiens pourtant appliqués. Côté visiteur, Charles-Alexandre Laurent était de retour mais il est reparti du Pas-du-Roc avec un œil au beurre noir. Maxime Mathieu est lui rentré dans le Borinage avec un morceau de dent en moins. « Cela fait plaisir de voir mon équipe complète même si certains reviennent progressivement dans le parcours et manquent de condition physique. Nous avons livré un excellent match chez les leaders autoritaires. Il y a bien eu 19 points d’avance pour le BBC à un moment donné mais nous n’avons jamais baissé les bras. A plusieurs reprises, nous sommes revenus à une dizaine de points au marquoir ».

    C’est Jérémy Wrzoskiewicz qui a offert les 19 points d’avance à son équipe. « Jérémy a signé un « 8-0 » à lui seul mais très vite, les Flénusiens sont revenus », commentait le président Fabrice Besard, le coach Rudy Balcaen souhaitant ne pas commenter cette rencontre. 

    Les deux équipes tenaient à souligner l’excellent état d’esprit qui a animé les trois mi-temps. « Les joueurs des deux équipes ont passé la fin de soirée ensemble », soulignait le prési Besard. « Notre coach connaît quelques soucis extra sportifs et n’était donc pas des nôtres après la partie ».

    Un incident est d’ailleurs survenu à la fin de la partie. Mécontent qu’un retour en zone flénusien ne soit pas sifflé, le coach Balcaen a écopé d’une technique. Il a alors enfilé sa veste et voulait quitter la salle. Heureusement, il a changé d’avis et il est revenu sur son banc pour le bien de son équipe. Rappelons que le BBC est leader invaincu (13 sur 13) et donc évidemment champion d’automne.

    Pour le BC L’9, il faudra retrouver rapidement le chemin de la victoire. « Je compte sur un succès soit à Templeuve le week-end prochain, soit contre Mont-sur-Marchienne », conclut André Barbieux.

    D.B.