- Page 2

  • Premiers résultats (cette liste se complètera en cours de soirée)

    Régionale 1 messieurs

    BC Blaton - Vaillante Jupille 58-50

    Régionale 2 messieurs

    Essor Templeuve - Waterloo 66-61

    Régionale 2 dames

    Tremplin Mouscron – Woluwé 71-60

    Provinciale 1 messieurs

    BBC Tournai – Ressaix 92-99

    Morlanwelz – Elouges 100-68

    Provinciale 2B

    BC Blaton – ASTE Kain 65-56 (18-10, 31-18 et 48-45)

    BC Fraternité – BCCG 2007 90-73

    Lessines – BC Boussu 37-56

    Templeuve – Stambruges 67-57

    Provinciale 1 dames

    Quaregnon – Brainois 49-67

  • Sébastien Vermeulen dans un bain de glace

    63358175_B972025047Z.1_20140215134954_000_GGB1V2CCU.1-0.jpgphoto Dirk De Vos

    Finalement transféré dans la nuit à Charleroi, Le joueur de Waregem qui a été victime d'un arrêt cardiaque vendredi soir en plein match à Mons 2 (D2) a été plongé dans un bain de glace pour 24 heures. Si le muscle cardiaque serait indemne, on craint  évidemment des séquelles neurologiques étant donné que le coeur de Sébastien s'est arrêté de battre durant plusieurs minutes...

    Basket-Hainaut croise évidemment les doigts pour que le sympathique joueur, qui avait débuté sa carrière au BC Mons avant de passer dans les rangs de Colfontaine, Gilly et Charleroi se rétablisse très vite et ne garde pas la moindre séquelle.

  • Basket (D2): l'ancien Montois Sébastien Vermeulen victime d'un arrêt cardiaque

    2607035983.JPG

    Terribles instants ce vendredi soir sur le parquet de la mons.arena. Alors qu’il ne restait qu’une poignée de seconde à jouer dans le troisième quart, l’ancien Montois Sébastien Vermeulen, désormais actif à Waregem, s’est écroulé, victime d’un arrêt cardiaque... Il a été plongé dans le coma avant de réjoindre le service de réanimation de l’hôpital Ambroise Paré.

    Ce que personne ne souhaite voir dans une salle de basket s’est produit ce vendredi soir à la mons.arena. Alors qu’il restait 41 secondes à jouer au troisième quart-temps, l’ancien Montois Sébastien Vermeulen s’est écroulé sur le terrain, victime vraisemblablement d’une crise cardiaque.

    On a craint un moment le pire car son cœur s’est arrêté de fonctionner durant de longues minutes et il a fallu le « bouche à bouche » ainsi que les massages cardiaques prodigués par sa sœur infirmière ainsi que l’utilisation d’un défibrillateur pour lui permettre de retrouver la respiration.

    La rencontre a bien entendu été arrêtée et c’est dans la tristesse que tout le monde s’est quitté.

    Il n’y a plus qu’à souhaiter que les choses s’arrangent pour le brave Sébastien, lequel a commencé sa carrière au BC Mons avant de la continuer à Mons-Hainaut pour ensuite transiter par Gilly, Charleroi, Colfontaine, Kangoeroes Boom et Saint-Nicolas.

    SUDINFO.BE

  • L'histoire du pseudo-sauver du BC Tournai-Estaimpuis

    Tournai: l'escroc attendait 88 millions du Nigéria

    Cédric Ketelair

    Que feriez-vous avec 88 millions de dollars américains ? Christian De Wever a acheté une société contre 1,5 million d’euros, il a voulu relancer un club de basket en faillite et a acheté plusieurs voitures. Mais il n’a jamais touché l’argent qu’il avait investi dans le pétrole au Nigéria. Récit d’une aventure rocambolesque.

     

     

    
Le club de basket a fini par couler, comme son pseudo sauveur

    M.C.

    Le club de basket a fini par couler, comme son pseudo sauveur

     

    Il était attendu par le juge, Christian De Wever, mais il a une nouvelle fois réussi à se défiler mardi après-midi. Qu’importe, la fête s’est déroulée sans lui et son histoire est assez rocambolesque. Néanmoins, il doit répondre de plusieurs préventions : faux et usage de faux, escroquerie, émission de chèques sans provisions, abus de confiance, vol, etc.

     

    Au début des années 2000, Christian Massy, alors bourgmestre de Tournai, était fier de présenter l’homme qui allait sauver le Basket Club Tournai-Estaimpuis de l’abîme. Et l’homme providentiel n’était pas un type venu d’une contrée lointaine avec des valises pleines de billets mais un Tournaisien qui n’avait pas un sou en poche.

     

    En fait, Christian De Wever attendait son argent. L’homme disait avoir investi de l’argent dans un forage pétrolier au Nigéria, après avoir répondu à une annonce parue dans un journal anglophone à la fin des années 90.

     

    En 2002, un avocat nigérian l’aurait contacté pour lui dire que son premier contrat arrivait à expiration. Il allait toucher 25 millions de dollars américains. Quelques jours plus tard, l’avocat africain lui annonçait que son second contrat allait lui rapporter 63 millions de dollars.

     

    Christian De Wever a voulu racheter une société qui marchait bien contre un million et demi d’euros et avait commandé du nouveau matériel, tout en s’installant dans le bureau du patron tel un pacha. Il a aussi voulu sponsoriser un pilote de rallye. Et pour prouver à ces deux hommes qu’il allait être un homme riche, il les a emmenés (enfin, ce n’est pas lui qui aurait payé le voyage) à Madrid. Il leur a montré une valise contenant des dollars souillés par le pétrole mais il a demandé à l’un des hommes d’investir 68.000 euros dans un produit miracle qui allait blanchir les billets. Cette somme a été réunie après une réunion de famille mais la fiole contenant le produit a explosé dans le frigo de l’hôtel…

     

    Mais Christian a continué à plumer pas mal de gens dans la région de Tournai en leur faisant miroiter des intérêts mirobolants. Il aurait ainsi détourné plus de 600.000 euros à son profit. «  J’ai croisé ce type plusieurs fois et il m’a toujours sidéré avec son pouvoir de persuasion  », avoue M e  Jean-Philippe Pochart, avocat, qui avoue avoir eu un fou rire quand il a vu le bourgmestre de Tournai présenter l’homme qui allait sauver le basket tournaisien.

     

    Frédéric Bariseau n’en revient toujours pas. «  C’est incroyable comment cet homme a réussi à berner toutes ces personnes. ».

    Présumé innocent, De Wever sera jugé le 25 mars.

    Sudinfo.be

  • Coucours de belote

    Le club de basket d'Erquelinnes organise son premier tournoi de belote à la salle Omnisport rue Mozin et Libotte le vendredi 21 février.

    *Inscriptions à partir de 19 heures
    *Début du concours à 20 heures
    *Participation de 30 euros par équipe, 6 boissons comprises (1,50 le ticket)
    *Prix en espèces + lots à la clé
    *Bar et restauration chaude et froide


  • Gala à Maffle

    Match de gala 6 (4)-2.jpg

  • Finales de la coupe AWBB

    1898169_817668248250670_486712605_n.jpg

  • Stage à Saint-Ghislain

    1385066_743073849038610_688079786_n.jpg

  • Plus que 18 jours...

    1622050_10203280037709607_737132611_n.jpg

  • suite des résultats

    P1

    Ressaix - Luttre 80-85

    Carnières - Vieux Campinaire 63-68

    P2B

    Stambruges - Frameries 102-61