- Page 3

  • P3B: Blaregnies- Cuesmes B 60-68

    JS: Bolome 16, Detemmerman 5, Masy 2, Dubois 17, Cocoza 9, Michel 4, Lafosse 2, Dieu 13.

    Match super serré pendant tout la partie jusqu'au 4e quart, moment où nous avons pris 10 points d'avance à  3 minutes de la fin.

     

    1er quart: 18-13; 2e quart: 18-20; 3e quart: 13-14;  4e quart: 11-21.

    (JS Cuesmes)

  • P3: UBQ - Hensies

    St Ghislain B - BC Hensies 58-72 (16-14, 15-21, 14-16, 13-21)

    Hensies: Lheureux 0+1+0+0, Janmart 1+3+0+0, Simon 0+0+0+0, Descamps 0+1+0+0, Montreuil 0+0+0+0, Bara 3+3+3+2, Ricchi 3+6+3+3, Tachenion 6+3+1+6, Degauquier 1+2+3+10, Boulvin 0+0+6+0, Castelain 0+2+0+0

    Le BCH continue son apprentissage de la P3, 1er quart équilibré durant lequel chaque équipe mène à tour de rôle. Dans le 2ème quart, le BCH a plusieurs fois l'occasion de creuser un écart mais les options choisies lors de ces moments là sont à chaque fois mauvaises, l'écart à la mi-temps n'est donc que de 4 pts 31-35. Comme la semaine dernière, mauvais début de 3ème quart, (10-0) suivi après le temps mort d'un 0-12 en notre faveur. Fin du 3ème quart 45-51. Le BCH se libère durant le 4ème quart et creuse l'écart définitif. (Hensies)

  • P2: Boussu - Maffle et Celles - Kain

    New Bc Boussu - Maffle 61-73.

    Répartition des pts : Degallaix 4, Vannieuland 7, Dubois 14, Mahieu 7, Lallemand 4, Debruxelles 0, Dubreucq 8, Anelli 2, Anottiau 12, Seron 3.

    Commentaire : Boussu n'a pas à rougir de son match mais Maffle a prouvé qu' il faisait partie des favoris pour le titre. Surtout qu'il est loin d'être aisé de s'imposer à Boussu (invaincu en p3 l'année passée) et que le coach de Maffle a dû composer avec l'absence de quelques pions importants. Prochaine rencontre de Boussu la semaine prochaine à Mons. Ce qui permettra de retrouver David Lechêne et espérons le continuer le chemin vers le maintien.

     

    BGBC CELLES A -  ASTE KAIN A : 44 – 67

    1QT :7-19 ; 2QT :15-32 ; 3QT :29-56 ; 4QT :44-67

    BGBC CELLES A : Vandamme :0+1+6+5 ; Lochegnies :2+0+0+2 ; Laureyns :0 ; Hauters : 0+3+0+0 ; Riviere John :0+2+2+0 ; Riviere Jordan :0 ; Depuydt :0+0+6+0 ; Velghe :0 ; Laloux :5+0+0+4 ; Tavernier :0+2+0+4

    ASTE KAIN A : Delattre :3+0+3+2 ; Rodriguez S :0+3+0+2 ; Guyot :0+2+0+0 ; Haubursin :0 ; Spiridon :2+4+10+3 ; Vandenberghe :0+0+3+0 ; Dramaix :0+2+2+0 ; Bachelard :8+0+4+2 ; Waroquier :6+2+2+2

  • Amis du soir, voilà les résultats du soir...

    Régionale 1 messieurs

    BC Blaton - UBCFQ 64-80 (13-16, 32-34 et 48-59)

    BC Blaton : Normand 0+0+2+3, Dupont 0+2+0+0, Besso 0+1+0+0, Laloy 0+6+2+3, Huybreck 2+3+6+2, Petit 2+5+0+2, Boudry 9+2+6+1, Strebelle 0+0+0+5.

    UBCFQ: Pierzchala 0+4+0+5, Lheureux 0+7+5+12, Meunier 0+0+5+0, Tanghe M. 3+0+5+0, Legrand 5+2+1+0, Tanghe B., Niyonkuru 0+5+2+4, Jospin 2+0+5+0, Hismans 5+0+0+0, Vilette 0+0+2+0.

    Mazy-Spy - Essor Templeuve 79-64

    Régionale 2 dames

    Union Féminin Quaregnon – Woluwé 59-50 (16-13, 32-28 et 46-48)

    UFQ : Mambourg 4, Gobert 5, Gallo, Mortier 14, Sottiau 2, Frédéric 10, Robert 2, Lhussier 7, Cuvelier 11, Dejongh 2.

    P1 messieurs

    RBC Morlanwelz - BC Carnières 74-50

    Division 2 A

    UB Quaregnon A - Baulet B 72-51

    DIVISION 2 B

    Blaton B - Frameries A 69-78

    Fraternité Dottignies - Templeuve B 61-78

    Lessines - Mons A 69-56

    BCCG 2007 B - Stambruges B 96-106

    Boussu A - Maffle A 62-73

    Celles A - ASTE Kain A 44-67

    St-Ghislain A - Colfontaine 52-58

    DIVISION 3A

    Marcinelle - JS Cuesmes A 69-43 (16-11/14-10/20-13/19-9)

    "Mauvais 3ème quart temps!", peste Yohan Waroquier, le coach de la JS. "Je n ai pas pour habitude de le dire mais l'arbitrage était exécrable et il a permis aux autres de développer un basket méchant avec des coups durant tout le match".

    DIVISION 3 B

    UB Quaregnon B - RCBE 2000 B 64-66

    St-Ghislain B - Hensies 58-72

    Quiévrain - Estaimpuis 61-42

    P1 dames

    BC Mons - Templeuve 61-52

    BCCG - Montagnard 71-68

    REACTIONS ET COMMENTAIRES DANS LA PROVINCE ET NORD-ECLAIR DE CE DIMANCHE.

     

     

  • Hainaut: le programme du week-end

     

    DIVISION 1

    Morlanwelz A - Carnières B S.20 h 30

    Eclairs Pont-de-Loup A - Ressaix A S.20 h 30

    Montagnard - Vieux Campinaire A D.11 h 00

    L’9 Flénu A - Luttre D.11 h 15

    Brainois B - Stambruges A D.13 h 00

    Péruwelz - BC Tournai D.16 h 00

    Elouges A - RCBE 2000 A D.17 h 00

     

    DIVISION 2 A

    Eclairs Pont-de-Loup B - Thuin-Lobbes AS.18 h 30

    UB Quaregnon A - Baulet B S.19 h 00

    Charleroi Ravens A - UBCF Quaregnon B S.20 h 00

    Feluy-Obaix A - Fémina Docherie A S.20 h 00

    BCCG 2007 A - Soignies B S.20 h 30

    Binche A - Maccabi Charleroi A S.20 h 30

    Mont-sur-Marchienne B - Luttre B D.15 h 00

     

    DIVISION 2 B

    Fraternité Dottignies - Templeuve B 61-78

    Lessines - Mons A S.18 h 00

    BCCG 2007 B - Stambruges B S.18 h 30

    Blaton B - Frameries A S.18 h 30

    Boussu A - Maffle A S.20 h 00

    Celles A - ASTE Kain A S.20 h 30

    St-Ghislain A - Colfontaine S.20 h 30

     

    DIVISION 3 A

    Thuin-Lobbes B - Mont-sur-Marchienne C

    S.18h00

    Charleroi Ravens B - BCPC Bracquegnies

    S.18h00

    BBC Marcinelle A - JS Cuesmes A S.18 h 30

    Binche B - Carnières C S.18 h 30

    Péronnes A - Marcinelle Haies A S.19 h 00

    BCCG 2007 C - Ressaix B S.20 h 30

    Ransart - Lambusart B D.14 h 30

     

    DIVISION 3 B

    UB Quaregnon B - RCBE 2000 B S.17 h 00

    Mouscron B - ASTE Kain B S.18 h 30

    St-Ghislain B - Hensies S.18 h 30

    Quiévrain - Estaimpuis S.19 h 30

    Blaregnies - JS Cuesmes B S.20 h 30

    L’9 Flénu B - Templeuve C D.09 h 15

     

    DIVISION 4 A

    Fémina Docherie B - Fontaine S.18 h 00

    Carolo Tigers - Luttre C S.19 h 00

    Charleroi Ravens C - Vieux Campinaire B D.12h00

    BCCG 2007 D - Marcinelle Haies B D.14 h 00

    PDL Charleroi C - BBC Marcinelle B D.14 h 30

    Essor Charleroi B - Baulet C D.15 h 00

     

    DIVISION 4 B

    Morlanwelz B - Carnières D S.18 h 00

    Mons B - Feluy-Obaix B S.20 h 00

    Péronnes B - BC Ecaussinnes S.21 h 00

    Charleroi Ravens D - BK Fontaine B D.12 h 00

    Ressaix C - Frameries B D.12 h 30

     

    DIVISION 4 C

    CEBA Enghien - JS Dottignies B S.17 h 30

    Celles B - Stambruges C S.18 h 30

    CBH Mouscron - JSE Enghien S.19 h 00

    Hornu-Wasmuel - Frasnes D.11 h 15

    Elouges B - Maffle B D.15 h 00

     

    DIVISION 1 DAMES

    BCCG 2007 A - Montagnard V.20 h 00

    UFSJ Quaregnon B - PDL Charleroi B S.18 h 00

    Mons B - Templeuve S.18 h 00

    BC Tournai - Tournai Kain A S.18 h 00

    Maurage - Baulet B S.19 h 30

    Brainois - Blaregnies A D.11 h 00

     

    DIVISION 2 A DAMES

    Feluy-Obaix - Fémina Docherie B S.17 h 45

    Charleroi Ravens - Thuin-Lobbes B D.10 h 00

    Ressaix - Marcinelle Haies D.10 h 30

    BCCG 2007 B - AC Gilly D.12 h 00

    Maccabi Charleroi - BBC Marcinelle D.13 h 30

     

    DIVISION 2 B DAMES

    Péronnes B - Blaton S.17 h 00

    Morlanwelz - Mouscron B S.18 h 00

    Blaregnies B - Colfontaine S.18 h 30

    Péruwelz - Frameries D.14 h 00

    Tournai Kain B - Stambruges D.15 h 30

    Tournai Kain - JS Dottignies D.16 h 00

  • Des salles pas encore équipées

    L’AWBB a rappelé que le nouveau point de règlement devait être appliqué mais que les chronomètres ne devaient pas forcément être adaptés. « Et cela ne sera jamais imposé car le règlement autorise encore l’utilisation de chronos manuels, comme chez nous au Stade Jules Hossey », certifie le secrétaire kainois Ghislain Guyot. « Il y a aussi des chronos curieux comme celui du Tremplin Mouscron. Le décompte des 24 secondes en dure moins de 20 ! ».

    Philippe Lecomte est arbitre et coach du BC Colfontaine. « Nous ne sommes pas équipés au Sentier de Liernes. Cela signifie que lorsqu’il reste moins de 14 secondes à jouer avant une violation ou une faute donnant lieu à une rentrée latérale, il faut réenclencher les 24 et attendre qu’il s’affiche « 14 » pour reprendre le jeu. Certaines fins de matches risquent de devenir interminables ! Surtout si les arbitres doivent discuter entre eux ainsi qu’avec les opérateurs des 24 plusieurs fois sur le match parce qu’ils n’ont pas tous compris de la même façon cette nouvelle règle. Cela risque aussi de changer la donne concernant les fautes « volontaires » de fin de match pour arrêter le chrono général. A condition que celles-ci n’offrent pas de lancers à la victime… ».

  • LE DOSSIER DU VENDREDI: les 14 secondes

     La règle des 14 secondes passe inaperçue

    Change-t-elle vraiment quelque chose ?

    L’AWBB a pris l’habitude de changer l’un ou l’autre point de règlement à chaque début de saison. Après les nouveaux tracés de terrains, c’est cette fois la nouvelle règle des 14 secondes qui a fait son apparition dans notre basket, quel que soit le niveau.

    Ghislain Guyot, également secrétaire de l’ASTE Kain, officie parfois plusieurs fois par week-end comme opérateur des 24 secondes. Depuis le début du mois d’août, il doit redoubler d’attention dans sa tâche. « Je trouvais que c’était le job le plus facile à réaliser à la table. Mais depuis un mois, c’est devenu l’une des tâches les plus compliquées. Autrefois, il suffisait de regarder la signalisation de l’arbitre qui venait de siffler pour savoir s’il fallait ou non remettre le chrono à 24 secondes : en cas de violation (ballon touché du pied par exemple) ou faute donnant lieu à une rentrée latérale. Quel que soit l’endroit où a été commise la faute. A présent, il faut soi-même observer si la violation ou la faute ont été commises en zone arrière ou en zone avant. Si c’est avant le passage du milieu du terrain, on remet 24 secondes. Comme avant. Si c’est après, on remet 14 secondes sauf si ce stade n’était pas dépassé. Autrement dit, s’il restait 17 secondes au chronomètre, on ne touche à rien. »

    C’est un point de règlement qui a pour but d’accélérer le jeu en ne remettant plus les « 24 » en zone avant. « Je connais très peu de coaches qui demandent à leurs joueurs de faire tourner le ballon pendant  plus de 20 secondes avant de prendre un shoot sur une rentrée latérale », lance le capitaine-coach mouscronnois, Stany Duculombier. « Et puis je pense que ce nouveau point de règlement soit déjà appliqué par tous. Lors de notre match du week-end dernier, ce cas de figure spécial en zone avant ne s’est présenté que deux ou trois fois. C’est statistiquement impossible. »

    Propos confirmés par l’arbitre et visionneur d’arbitres André Walnier. « S’il y a une bonne trentaine de fautes sifflées en moyenne sur un match, la grande majorité d’entre elles le sont au moment d’un geste de conclusion (lay-up ou shoot). Ces fautes donnent deux lancers donc on remet d’office le chrono à 24. On ne devrait rencontrer le cas de figure particulier avec rentrée latérale qu’une dizaine de fois sur une rencontre. »

    Pas de quoi créer une vraie révolution sur les bancs ou dans les tribunes. « On change tellement souvent les règlements que les spectateurs ne réagissent même plus lorsqu’ils ne comprennent pas une décision de l’arbitre concernant ce type de points de règlement », affirme Stany Ducoulombier, bien conscient de bien fondé de ce nouveau point de règlement.

     

  • Au Pays de Charleroi

     

    Nationale 2 Anvers B – Fleurus 74-84

     

    CEP : Lemy, Jonniaux 15, Depouhon 9, Van den

    Berghe, Manzanza 2, Marion 2, Moonen 15,

    Bauwens 17, Hazard 16, Behaderovic, Ilongo 8.

    « Un match sérieux », se félicite Pat Verdun, le

    coach. « Solides en défense et au rebond, mes

    gars ont développé un jeu efficace. Ce n’est pas

    encore parfait, mais c’est prometteur. Nous

    contrôlons de bout en bout. Dommage que

    nous tolérions un retour à 6 points, heureuse-

    ment sans conséquence, à deux minutes du terme. »

     

    Nationale 3

    Lambusart – Falco 75-82

    USL : Lena 3-0, Detraux, Gonsette 0-3, Bearzotti

    2-0, Debèque 6-0, A. Bastianini 4-5, Poulain 7-7,

    Bastien 5-3, D’Ulisse 8-7, Belli 9-6.

    Cueillis à froid devant une salle comble, les Mi-

    neurs concédaient vite 8 points de retard. Le

    passage en zone portait ses fruits : 26-24. Le jeu

    se recentrait sur les intérieurs Belli et D’Ulisse.

    L’écart passait même à 39-29. Probable tour-

    nant de la soirée puisque l’US ne parvenait pas

    à empêcher le Falco de se rebiffer : 44-39 au re-

    pos et 52-52 à la 25e. Des bombes de Braet (58-

    62 à la 30e ) et Gonsette (66-64) alimentaient le

    suspense. Les 1 contre 1 de Demeulemeester et

    Braet faisaient mal, tout comme la 5e faute de

    D’Ulisse à 73-76 à 90 secondes du terme. Les

    fautes nécessaires permettaient aux Gantois

    d’arracher aux lancers une victoire peut-être

    méritée mais assurément forcée.

     

     

    Baasrode – Fleurus B 52-58

    CEP : Mureddu 5, Delestienne, Tshiams 14, Ma-

    haux 3, Lemy 6, Steinier 7, Mertens, Depouhon

    11, Behaderovic 6, Vandenberghe 6.

    En quelques actions, la sirène d’alarme retentis-

    sait dans les têtes visiteuses : 10-0 ! Sam Stag-

    gers rappelait ses gars en bord de terrain et les

    Bernardins entraient dans la partie. Revenus à

    19-15 à la fin du premier quart-temps, les visi-

    teurs muselaient complètement l’opposition en

    réalisant un 7-20. Au repos, ils menaient allègre-

    ment la danse : 26-35. Baasrode s’accrochait à

    la reprise. Le CEP sauvait de peu son leader-

    ship : 42-44. La tension restera constante jus-

    qu’à la fin, emballée par Depouhon de loin,

    Tshiams en lay-up et Depouhon encore, sur lancers.

    R2

    Baulet – Jupille 48-61

    RJSB : Carpene 0-6, S. Goemanne 0-3, Bastin

    6-5, Carraro 7-0, Cogneaux, Feron 2-1, Duding

    3-4, Amisi 8-3.

    D’un côté, les promus ont limité la casse face à

    un adversaire se trouvant les yeux fermés. En

    défense aussi, les hommes d’Yvan Fassotte s’ap-

    puient sur un jeu rôdé. L’addition aurait donc pu

    être plus salée. D’un autre côté, les joueurs de

    Jean Gehu ne sont pas parvenus à développer

    leur jeu. La balle n’a pas assez bougé, pas assez

    vécu. Et la défense principautaire n’est pas seule

    en cause. En effet, les Blanchisseurs snobent

    toujours le grand Amisi. Le garçon n’a peut-être

    que quatre ans de basket dans les jambes, mais

    a eu droit à un traitement spécial de la part de

    Vincent Bouffioux la saison passée, ce qui l’a dis-

    cipliné. En deux foulées, cet athlète est capable

    de se retrouver seul en tête de raquette. Ignorer

    à ce point ce joueur intérieur, denrée rare s’il en

    est, c’est donc du grand n’importe quoi.

    DAMES R1

    Fleurus – Braine Castors B 56-33

    CEP : Waterlot 4-2, Sturam 2-0, Carlisi 4-0, L.

    Foerster 0-11, Vandenberghe, Hasendonck 0-4,

    Pacella 4-3, Mahaux 6-3, Drygalski 7-0, Mukeba

    4-2.

    Dix minutes ont été nécessaires avant d’assister

    à la montée en régime des joueuses d’Erik Cley-

    mans (9-6). À l’image de Carlisi, pourtant pas

    dans son assiette, le CEP dominait d’entrée dans

    le jeu, mais péchait par imprécision. Les Bernar-

    dines serraient la vis et imprimaient un tempo

    plus élevé. Waterlot et Mahaux attaquaient

    l’anneau. Le ballon arrivait à l’intérieur. Le jeu

    était aéré par un tir lointain (triple de Pacella

    aux 24 secondes). Le score s’envolait à 23-9 et

    30-13. La fin de mi-temps laissait à désirer (31-

    19). La reprise confirmait les velléités visiteuses

    de réplique : 37-19 mais 37-23 et 39-28 à la 27e.

    Des bombes signées Pacella et Foerster relan-

    çaient définitivement la mécanique : 46-28 à la

    30e et 54-28, écart maximal, sur un impression-

    nant mouvement de Mukeba, un reverse dans

    la raquette en pleine course.

     

    DAMES R2

    Baulet – Ciney 90-79 (A.P.)

    RJSB :Thibaut 2-18/2-4, Vandersteen 2-1/2-0,

    Cappelletti 6-3/4-1, Santolini, Bouillez, Polizzot-

    to 2-0/0-0, Matton 6-2/2-5, Cornamusa 7-6/

    0-0, Wuytack 4-9/0-2.

    Sans Pévenage (et Latragna), Baulet souffrait

    rapidement à l’intérieur et le retard restait élevé

    jusqu’à la 30e (41-53). Puis Ophélie Thibaut pre-

    nait feu à trois points (4) : 51-55 et 61-60 par

    Wuytack. Cette dernière inscrivait 68-66 sur bo-

    nus. Mais Ciney égalisait sur le gong. La pre-

    mière prolongation ne donnait rien. Les Condru-

    ziennes craquaient dans la seconde.

     

    Docherie – Alleur 76-70 (A.P.)

    FD : Rozek, Clève 5, Kabamba 16, Sarteau, Ni-

    houl 7, Bovi 9, Bettens 23, Cavier, Verhimst 6,

    Schallenbergh 2.

    « Il y a eu trop de déchet aux passes et aux lan-

    cers (10 sur 30) mais les filles sont allées cher-

    cher ce succès », explique Jean-Marie Barbier.

    « Nous avons surpris Alleur en défendant le plus

    souvent en individuelle. Dommage que les filles

    oublient de tirer sur la dernière possession du

    temps réglementaire. En prolongation, un triple

    de Verhimst et un panier plus bonus de Bettens

    font pencher la balance. »

     

    Pont-de-Loup – Angleur 75-47

    « Nous offrons une quinzaine de points à Alleur,

    bonne équipe de jeunes », analyse Didier

    Deyonghe. « Nous haussons le ton en fin de 2e

    quart et creusons le trou à la reprise grâce à un

    bon press tout-terrain. Un bon match.

     

     

  • R1: Essor - Olympic 80-77

     

    ESSOR.............. 80

    OLYMPIC ........77

    Charleroi : Kasavuli 0-2, Sperolini 5-17, Libert 2-0, Marot 4-9, De Vos 0-7,

    Piérard 0-3, Stiénon 6-4, De Luca 8-4, Cayron 4-5.

    MSM : Ahmed 12-15, Karavokyros 0-13, Lefèvre, Van Haekendover 3-4,

    Huegaerts 3-0, Hubert 0-4, Paturiaux 14-0, Verlinden 7-0, Lardinois 2-0.

    « Nous avons mieux repris. Il fallait bousculer les Mont-sur-Mar-

    chiennois. Ils n’aiment pas ça. Le 13 à 0 a fait basculer le match.

    Nous aurions pu, aurions dû, tuer le match à 74-64. Mais au vu de la

    préparation, et du fait que j’étais dans la tribune pour la dernière

    fois, il s’agit incontestablement d’une belle victoire », se félicite

    Pascal Chouli après la victoire des gars de Philippe Karbowiak,

    son T2.

    Les amateurs de suspense en ont effectivement eu pour leur argent.

    Les premières minutes voyaient les visiteurs, placés en zone,

    démarrer en force. Verlinden sanctionnait une première

    erreur de placement en dégainant de loin. Paturiaux, parfaite-

    ment alimenté, se jouait de Stiénon. Et Karim Ahmed poussait

    tant et plus. Le même Stiénon, préféré à Marot, faisait pourtant

    preuve de présence dans la raquette adverse. De Luca allumait

    également avec bonheur. A la 10e, les dégâts avaient été limités: 13-24.

    Sperolini effectuait un remarqué retour à la compétition, en relais

    d’un Libert trop fébrile. Pourtant, après être revenus à 20-24,

    les Noirs perdaient une kyrielle de ballons. L’Olympic n’en demandait

    pas tant pour repartir à 29-41 au repos. Changement de topo à la re-

    prise. L’Essor augmentait le rythme, De Luca offrant quelques caviars

    à Stiénon. Les visités, plus agressifs, allaient chercher les lancers

    (Marot, Spero).  En deux temps, le cours du jeu se renversait

    complètement. Devos piquait la balle à Lardinois pour enfin placer

    les visités auxcommandes : 42-41. L’Essor poussait son avance jusque

    48-43. Néanmoins, le chassé-croisé s’installait durablement. Spero-

    lini (3X3) et De Vos (2X2, le 2e via la planche) s’enflammaient

    de l’arc. Malgré Kara (main gauche), Van Haekendover(contre-attaques)

    et Ahmed (18 lancers sur 21 : quel métier !), le score passait à 74-64 à la 39e.

    Un coupable relâchement était mis à profit par les précités pour

    rappliquer à 77-74 à 22’’ du terme. L’Essor jouait bien le coup sur ses

    dernières possessions. Sperolini allait chercher les lancers. Le jeune Piérard,

    plus à l’aise en défense que devant, faisant de même pour fixer le score.

    DOM A.

  • P1: Les points de Stambruges et Tournai

     

    Premier lundi de la saison oblige, quelques petites erreurs se sont glissées dans la page de La Province et du Nord-Eclair du 9 septembre. Ainsi, les points marqués par les Tournaisiens et les Stambrugeois sont passés à la trappe. Nos excuses.

    BBC Tournai : Kabissekela 7, Bourdji 2, Kouadio 10, Dubois 5, El Mesaoudi 36, Van Hove E. 4, Van Hove T., Demeyere 12.

    Stambruges : Verbrigghe 2, Delzenne, Peeters, Maes 2, Besserer 5, Vinois 6, Hanicq 18, Coppée 3, Trovato 20, Glorieux 20, Sperlich 6.