- Page 3

  • Mons: un stage que pour les filles!

    girlzzonly_flyer-1.jpeg

    girlzzonly_flyer-2.jpeg

  • P1 dames: continuité à Blaregnies

     

    BC Blaregnies A

    Arrivée : Coach Pierre Van Herck (ex-joueur à Colfontaine).

    Coachs : Eddy Flament (4e saison) et Pierre Van Herck (1ère saison).

    Noyau : Emilie Devlieger et Florence Crombez (meneuses) ; Romane Carlin, Coralie Delescole, Léa Di Biagi et Virginie Godin (ailières) ; Laetitia Pany, Elvire De Temmerman, Daphné Benzini et Sandrine Urbain (intérieures).

  • P1 dames: "Invasion" stambrugeoise au TEFK

     

    TEF Kain

    Arrivées : Coach Jean-François Duez, Stéphanie Sinot, Lindsay Hooghe, Sophie Tambour, Lison Roly, Sylvie Maes et Julie Majchrzak (JS Stambruges, R2).

    Départ : coach Patrice Chatelain (équipe B, P2).

    Coach : Jean-François Duez (1e saison).

    Noyau : Stéphanie Sinot et Sophie Tambour (meneuses) ; Lindsay Hooghe et Lison Roly (ailières) ; Sylvie Maes et Julie Majchrzak (intérieures). Plusieurs joueuses déjà présentes la saison dernière au TEF seront invitées par Jean-François Duez à compléter le noyau A. Manoé Van Gestel, Emmeline Depret, Coraline Guyot et Stéphanie Devos sont pressenties, ainsi sans doute que l'une ou l'autre cadette. 

  • P1 dames: l'Essor retrouve Ludo Peeters

     

    DAMES

    Provinciale 1

    REBC Templeuve

    Arrivée : Coach Ludovic Peeters (reprise).

    Arrêt : Emeline Penay.

    Coach : Ludovic Peeters (1ère saison)

    Noyau : Sabine Neyrinck, Pauline Tambour et Perrine Bossaert (meneuses) ; Charlotte Manche, Margot Thieffry, Cyrielle Wallez, Morgane Bodson, Louise Echevin et Charlotte Vereecke (ailières) ; Camille Tambour, Aline De Man, Anaëlle Bodson, Fanny Vanhoutte et charlotte Soetens (intérieures).

  • Michel Voituron a rejoint Alain Hockins

    C'est avec une énorme tristesse que nous avons appris le décès de Michel Voituron, qui entraînait encore l'équipe de P1 de Linthout la saison dernière. Que de souvenirs de 1991 à 1993 à l'Union Saint-Joseph Quaregnon.
    Voici ce qu'il déclarait il n'y a pas si longtemps sur le site officiel de Belfius Mons-Hainaut:

    « Ce que je retiens en premier lieu de mon passage à Quaregnon, c'est l'ambiance qui régnait dans ce que tout le monde appelait le Chaudron borain, car nous jouions toujours devant un bon millier de personnes en dépit des défaites. Lorsque j'ai pris le relais d'André Barbieux, je n'ai pu empêcher la descente, mais avec l'aide de Thierry Wilquin et de Guy Lheureux, nous avons reconstruit une équipe bien balancée avec un trio d'enfer composé de Steve Ibens, Alain Hockins, et Christian Dupont qui sont venus épauler les Verdun, Pierzchala et consorts..."

    MERCI MICHEL POUR CES MOMENTS PASSES DANS LE CHAUDRON. ON NE T'OUBLIERA JAMAIS.

  • P1: le BBC Tournai a enrôlé quatre "Borains"

     

    BBC Tournai

    Arrivées : Olivier Kabisekela (UBCFQ, R1), Abdel Bourji (BC Boussu, P2), Eric et Thomas Van Hove (Union Boraine, P2).

    Départs : Clément Tavernier et Kévin Vandamme (Celles, P2), Joachim Semoulin (BC Mons, P2), Nils Strumane (Avelgem) et Mathieu Josson (JS Dottignies, P3).

    Arrêts : Nicky Trouvé et Eddy Kandimasakidi.

    Coach : Dirk Naessens (4e saison)

    Noyau : Moussa El Mesaoudi et Thomas Van Hove (meneurs) ; Eric Van Hove, Wesley Demeyere et Khalid Bouhaddioui (ailiers) ; Olivier Kabissekela, Abdel Bourji, David Kouadio et Lioney Ocansé (pivots).

  • Basket-Hainaut fête le foot ce vendredi!

    Venez encourager Basket-Hainaut ce vendredi soir à l'occasion de la fête du foot à Ere!

    La saison dernière, malgré un léger manque d'entraînement, votre correspondant basket avait inscrit deux goals avec la grande complicité de Custovic.


    Début du match des journalistes contre les entraîneurs provincaux ce vendredi à 18h sur le terrain du FC Etoilés Ere.

    A 19h30, match entre la sélection P2A contre la P3A.

    Ambiance assurée par DJ Raymond.

    Venez nombreux, d'autant que tous les bénéfices seront reversés à une association caritative comme depuis trois ans.

  • Morts à deux heures d'intervalle

    Nous sommes tombés par hasard sur cet excellent article du Midi Libre, relatant le décès d'un ancien secrétaire de basket français deux heures après son épouse... sans le savoir. Emouvant.

    Villeveyrac (Hérault) : amoureux, ils s’éteignent à deux heures d’intervalle

    SANDRA CANAL (Midi Libre), 09/06/2013.
    Paulette et Marcel Crassous se connaissaient depuis l’enfance.
    Paulette et Marcel Crassous se connaissaient depuis l’enfance. (Photo VINCENT ANDORRA)

    À la puissance deux. Emportés tous les deux le même jour. À deux heures d’intervalle. Paulette s’en est allée à 14 h à la maison de retraite de Villeveyrac (Hérault) où elle résidait depuis deux ans. Le cœur de Marcel Crassous a quant à lui cessé de battre deux heures plus tard, à l’hôpital de Sète. Sans savoir que celle qu’il avait épousée il y a deux vingtaines d’années avait rejoint les étoiles peu avant lui.

    Mardi dernier, au cimetière de Villeveyrac, le couple s’est offert son dernier voyage en commun après avoir lutté contre la même longue maladie. Ensemble, jusque dans l’éternité. Elle, 87 ans, avait choisi l’incinération. Lui, 94 ans, l’inhumation. Selon leurs dernières volontés. L’urne et le cercueil ont ainsi fait corps une dernière fois au cœur du même caveau familial.

    Il y a dans ces deux morts une étrange force.

    Aux pompes funèbres de Mèze, on avoue ne jamais avoir été témoin de deux décès aussi rapprochés. "C’est tellement rare… On a déjà vu l’homme ou la femme se laisser mourir de chagrin quelques jours plus tard mais jamais à deux heures d’intervalle." Pour Francis, un des cousins par alliance de Marcel, "il y a dans ces deux morts une étrange force. C’est fou et beau… Comme s’ils s’étaient attendus pour se rejoindre dans l’au-delà…"

    Triste hasard d’une incroyable vie amoureuse. Natifs de Villeveyrac, presque voisins, Paulette et Marcel se connaissent depuis l’enfance. Il la regarde déjà, en pince "pour ses jolis petits mollets". Le bruit des canons l’éloignera d’elle. Deux ans. Marcel sera fait prisonnier de guerre dans une ferme en Allemagne. À son retour sur ses terres vigneronnes, Paulette a 20 ans. Il en a 28.

    Courtisée par un tailleur de Montpellier, la jolie couturière échappe au cœur de Marcel. Qui attendra près de vingt ans pour la demander à nouveau en mariage. C’est en 1974 qu’ils se disent oui en l’église du village. Ils ne se quitteront plus. Amoureux de leur énergie respective. Paulette se découvre une passion pour le théâtre, les voyages, la natation, la randonnée. Marcel, lui, s’engage... Secrétaire du club de basket du village, il donne également de son temps au syndicat du marché du raisin de table, il est responsable des anciens combattants, puis élu municipal. Correspondant de Midi Libre durant vingt-deux ans, Marcel consigne parallèlement dans de petits carnets d’écolier tous les événements qui rythment la vie de Villeveyrac. Archiviste du temps qui passe. Autodidacte, érudit, il fait office de sage du village.

    Ensemble, comme animés par la mécanique souterraine des cœurs, ils se sont éclipsés le même jour. 

    Dans leur jardin parsemé de roses, le couple Crassous aime recevoir la famille. Les frères, sœurs, neveux et nièces. Lorsque Marcel est invité, c’est jamais sans ses trois bouteilles de blanc, rosé et rouge de Villeveyrac. "Pour faire râler les Parisiens !", disait-il souvent à Josette, l’une des belles-sœurs. C’est à elle que Marcel a parlé pour la dernière fois.

    C’est devant elle que, la veille de sa mort, Marcel a mis sa tête entre ses mains et crié... "Paulette". Sans savoir qu’elle partirait quelques heures plus tard. Ensemble, comme animés par la mécanique souterraine des cœurs, ils se sont éclipsés le même jour. Eux, que le hasard de la vie avait fait naître à la même date : un 22 septembre. Chiffre-miroir et poétique écho au Vingt-deux septembre, la chanson du voisin sétois Georges Brassens. En duo, au ciel, "vous partîtes"...

  • Récapitulatif des transferts

    Vous avez été nombreux à nous demander quand paraîtrait le récapitulatif des transferts de toutes les équipes messieurs de la régionale à la P3 ainsi que des régionales et P1 dames. Ce sera demain. Ne loupez donc pas le journal La Province de ce lundi!

    Pour les vrais passionnés, sachez qu'il y a eu cinq ajouts depuis la parutions de notre récapitulatif dans le Nord-Eclair. Amuse-vous à les retrouver!

    Envoyez vos réponses à basket-hainaut@hotmail.fr.

  • P1: Un coach, trois ailiers et deux pivots à Elouges

     

    BC Elouges-Dour

    Arrivées: Coach Fabian Delattre (coach, reprise), Khaled Belkheir (BCO Saint-Ghislain, P2), Nelson Niyonkuru UBCFQ, P1), Kévin Traore (UBCFQ), Mathieu Mirabelle (BC L’9 Flénu) et Pascal Platteau (L’9 Flénu B, P3).

    Départs : Eric Majchrzak (coach, JS Maffle B, P4), Joackim Cornu (BC L’9 Flénu), François Grégoire (Elouges B, P4), Giacomo Damone (Union Boraine, P2), Julien Mory (BC Blaton B, P2), Julien Callens (?), Georges Bokanga (Afrique du Sud).

    Noyau : Alex Falcinelli et Nicolas Kyriasis (meneurs) ; Nelson Niyonkuru, Khaled Belkheir, Wallid Benabdelouahed, Simon Deffet et Pascal Platteau (ailiers) ; Kévin Traore, Flavien Rouneau, Laurent Buadès, Mathieu Mirabelle et Maxime Reynvoet (pivots).