Quelques résumés du week-end

 

Régionale 1 messieurs

Mont-sur-Marchienne – BC Blaton 71-70 (20-24, 42-30 et 55-53)

BCB : Moors 11, Huybreck 8, Petit 11, Normand 20, Besso, Remsz 6, Strebelle 7, Boudry 7, Dupont.

Décidément, il est écrit que Blaton ne peut pas gagner son premier match en R1. « Nous menions 5-20 après 5 minutes », relate le meneur Julien Huybreck. « Alors que nous avions toutes les cartes en mains pour faire cavalier seul, nous nous sommes totalement effondrés pour nous voir menés de 12 points au repos (42-30). Nous sommes parvenus à renverser totalement la vapeur dans le troisième quart temps, si bien qu’à 150 minutes du terme, nous menions de 7 points (60-67). »

Les « Iguanodons » étaient à nouveau partis pour signer leur premier succès mais… « Nous avons réalisé un « 3 sur 10 » aux lancers-francs tandis que nos adversaires n’en rataient pas un seul. »

Au total, les Bleus ont signé un « 14 sur 27 » dans cet exercice. « Les arbitres ont sifflé 56 fautes sur le match, ce qui n’a bien sûr pas fait nos affaires vu notre faible pourcentage aux LF », ajourait le coach Frédéric Querson.


Régionale 2 messieurs

Un cadeau de David pour son frère Ben

Derby engagé et indécis

Tremplin Mouscron 88

Essor Templeuve 84

Scores : 27-15, 54-38 et 64-63

Tremplin : Vandecasteele 0+4+1+3, De Mullier 6+1+0+0, Doutreligne 0+2+0+0, Delgrange 4+6+0+4, Leveugle 2+0+1+6, Verhelle D. 2+7+2+9, Derycke 4+6+2+2, Delannoy 9+1+4+0.

Essor : Ashman 2+4+3+4, Dubois 0+0+6+8, Renard 0+10+4+0, Van Robays 0+0+3+2, Courier, Payen 5+2+5+5, Hochepied 4+5+0+0, Revereau 2+2+0+2, Soupez 0+0+2+0, Hamoir 3+0+0+0.

La nouvelle était tombée vendredi : Benjamin Verhelle ne pourrait pas participer au derby, pas plus qu’aux six prochains matches au moins. C’est donc avec les moyens du bord que le Tremplin est parvenu à créer l’exploit face aux voisins templeuvois.

Benjamin Verhelle était sagement assis en civil sur le banc samedi soir. « Avec deux antidouleurs dans l’estomac et une folle envie de jouer ce derby », soupirait-il. « J’attends ce match depuis longtemps mais je souffre d’une double entorse avec arrachement osseux. Mon premier tour est terminé. Et je saurais bientôt s’il y aura opération ou pas. Si c’est le cas, ma saison est terminée. »

Gros coup du sort pour Patrice Chatelain, qui a dû réorganiser sa distribution. « J’ignore si Clayton Vandecasteele est le meilleur choix mais vu la solidarité affichée sur le terrain, je crois que tout le monde pouvait prendre en charge le poste 1 », poursuit le meneur. « Il n’y a pas grand monde pour me seconder dans le noyau. »

Samedi soir, c’est un autre Verhelle qui a offert la victoire aux Mouscronnois. « C’est mon frère Ben qui m’a demandé à l’intersaison de venir ici au Tremplin », explique David, très ému. « Il a toujours été là pour moi donc j’ai fait le maximum pour lui offrir ce beau cadeau. Mais même si j’ai sorti un grand match et inscrit les lancers-francs de la victoire, c’est toute l’équipe qu’il faut féliciter. Nous avons prouvé que même déforcés, nous avions notre place en R2 ».

S’il cachait davantage son émotion, Benjamin était tout aussi heureux du premier succès de ses coéquipiers. « Je suis très fier de la prestation de mon frère. D’autant que c’est son premier grand match depuis qu’il est arrivé ici. Il avait beaucoup de mal à s’adapter à notre style de jeu. Ce samedi, j’ai vraiment retrouvé le David qui a fait les beaux jours de Courtrai. Mais bravo à tout le groupe. »

 R2 dames

Les Mouscronnoises dans le ventre mou

Quaregnon – Mouscron 64-54 (20-9, 31-21 et 43-37)

Tremplin: Deglé 10, Ben 13, Wallaeys, Demets 2, Vanackere 4, Viaene 2, Verzele 5, Herpelinck 11, Malice 5.

Décidément, les défaites s’accumulent pour le Tremplin. « Elodie et Julie Billet, ainsi que Perrine Verzele, ont tenté de s’entraîner vendredi soir mais ce n’était pas possible pour les sœurs Billet de s’aligner dans le Borinage », déplore le coach. « Perrine Verzele m’a donné son accord mais je n’ai pas forcé, voyant comment elle souffrait encore. »

Provinciale 1

Tournai est taillé pour les play-offs

BC L’9 Flénu 67

BBC Tournai 76

Scores : 12-21, 29-36 et 45-57

L’9 : Laurent 0+2+0+2, Cornu 0+2+0+0, Normain 3+0+0+3, Donnuiacuo 2+2+10+4, Tabu 2+5+2+0, Jockin, Parfondry 4+2+2+10, Giancaterino 1+2+0+0, Mathieu 0+2+2+3.

BBC : El Mesaoudi 2+3+11+3, Van Hove E. 7+0+0+3, Louten 6+2+2+3, Kouadio 4+2+1+3, Kabissekela 2+6+5+7, Van Hove T. 0+2+2+0.

En venant à bout des Flénusiens au terme d’un match sérieux, les Tournaisiens ont confirmé qu’ils avaient leur place dans les futurs play-offs. Les nombreuses absences n’ont pas gêné outre mesure les gars de Rudy Balcaen. En effet, Eddy Kandimasakidi n’a toujours pas repris suite à ses douleurs au genou. A la liste des blessés se sont ajoutés Wesley De Meyere (épaule) et David Dubois (coupé à la main en bricolant). « En plus, Olivier Kabissekela ne s’était pas entraîné de la semaine vu son voyage de noces », ajoute le coach Rudy Balcaen. « Malgré cela, nous avons sorti un match plein. Je félicite mes joueurs. »

Il est vrai que les frères Van Hove ainsi que le jeune Victor Louten ont prouvé dimanche qu’ils n’étaient pas de simples réservistes. « Je confirme que le danger est venu de partout au BBC tandis que de notre côté, les intérieurs n’ont rien apporté », reconnaissait le coach local Guillaume Lecoq. « Pas un seul point n’aura été marqué par les pivots titulaires dans le dernier quart. L’absence de Sam Mochniej, qui doit d’abord remettre de l’ordre dans sa vie professionnelle avant de revenir parmi nous, est pour beaucoup dans cette piètre prestation. Notre passage en défense de zone à la 28e a fait douter le « roc tournaisien » durant quelques minutes. Pas plus hélas… ».

Un « 0-8 » avait permis aux Vallois de filer à 6-14 dès la 6e minute, Eric Van Hove en périphérie et Victor Louten dans la raquette en faisant voir de toutes les couleurs à une défense flénusienne aux abonnés absents. Comme Kouadio en Kabissekela captaient tous les rebonds à 4 mètres du sol et lançaient de la sorte les contres, l’écart passait à 12-25 (12e) avant un sursaut d’orgueil signé Tabu : 22-29 (16e). L’écart restait toujours compris entre sept points (27-34, 19e) et quinze (47-62, 32e). Le BBC a parfaitement contrôlé la fin de partie malgré un temps de jeu important pour les sept « rescapés ».

Les autres matches de P1

BC Elouges – JS Stambruges 67-68 (20-18, 37-38 et 52-61)

BC : M’Padias 12, Mirabelle 11, Dorsimont, Falcinelli 11, Kyriasis 5, Deffet 3, Platteau 5, Reynvoet 2, Belkheir 16, Rouneau 2.

JS : Legrand 6, Langendries, Maes 9, Besserer 4, Vinois 2, Hanicq 7, Copée 11, Trovato 13, Glorieux 12, Sperlich 4.

Les Elougeois croyaient sans doute avoir fait le plus dur en prenant l’avance à 7 secondes du terme après avoir été menés de 12 points dix minutes plus tôt. « A 67-66, il restait 14 secondes à jouer et Stambruges avait la balle », relate Fabian Delattre, le coach. « La JS a loupé son shoot à 7 secondes du terme et l’un de nos pivots a capté le rebond. Il a lâché la balle à son meneur qui a réalisé une passe approximative dans l’axe. Copée a intercepté et offert l’assist à Trovato. C’est une nouvelle preuve de notre manque d’expérience à ce niveau mais celle-ci nous fait très mal. Je suis effondré. »

Jean-Marc Glineur était par contre très heureux de l’issue de la partie. « J’avais aligné le duo Glorieux-Copée sous les anneaux dans le 3e quart et cela avait bien fonctionné, tant en attaque que sur notre défense alternée individuelle-zone. Nous avions ainsi franchi le premier cap psychologique. Mais nous avons eu le tort de laisser les Elougeois espérer. Cela aurait pu nous coûter la victoire. Décidément, toutes les équipes se valent en P1 ».

Montagnard – JS Péruwelz 55-77 (8-16, 28-38 et 41-58)

JS : Wrzoskiewicz 12, Pirrera 11, Doyen 12, Chalet 12, Besso 6, Scutnaire 9, Willaume 11, Bulliard, Thissen 1.

Sans faire de bruit, les Péruwelziens viennent d’infliger leur première défaite aux deux dernières équipes invaincues de la P1. « L’esprit d’équipe est excellent et le collectif s’en ressent », explique le coach Jean Doyen. « Nous sommes troisièmes avec 5 sur 7 derrière Morlanwelz et Pont-de-Loup, qui comptent une victoire de plus mais qui doivent encore se rencontrer fin novembre ».

 

Provinciale 3B

Union Boraine B – JS Dottignies 58-72 (17-24, 35-42 et 46-52)

UBQ : Taccogna 5, Scutnaire 16, Tremont 9, Vandenbosch 4, Orlando 14, Cusse, Legrand 2, Ferdin 8, Maton.

JS: Ramon 11, Derycke, Decavel 9, Vandevoorde 14, Josson 20, Balasse 9, Motte 9.

Très belle résistance des troupes de Geoffrey Glorieux, qui n’ont réellement craqué que dans les dernières minutes. « Nous n’étions encore qu’à « moins 5 »  à 6 minutes du terme », nous a dit le coach borain. « A noter l’excellente ambiance qui a régné dans cette partie ».

 

JS Cuesmes B – Gaulois Quiévrain 57-40 (18-9, 28-17 et 37-29)

JS : Dufrasnes 1, Bolomé 20, Demoulin, Fabris, Detemmerman 8, Masy 2, Dubois 8, Cocozza, Michel, Dieu J. 7, Lafosse 2, Dieu L. 9.

Quiévrain : Lamalle 7, Liévin 6, Cailleaux 6, Thibaut 6, Mahieu 8, Baudour 2, Lefebvre 3, Caulier 2.

Très grosse défense des Cuesmois. « J’avais demandé à mes joueurs de bloquer les intérieurs adverses et les ailiers se sont mis au diapason », commentait le coach Kevin Dieu. « A l’heure qu’il est, nous n’avons perdu que contre les deux futurs promus de la JS Dottignies et du Tremplin Mouscron ».

Pour les « Frontaliers », le maintien est la seule priorité. « Je fais avec les moyens du bord », commentait le coach Clément Lefebvre. « C’est déjà bien qu’il y ait encore un club à Quiévrain. En avril dernier, nous n’avions plus que 4 joueurs à aligner dans ce championnat... »

 

BC L’9 Flénu – BC Hensies 47-49 (16-20, 24-26 et 40-34)

L’9 : Ferring 3+0+6+0, Daubry, Houdart 7+0+0+0, Algrain 0+2+2+7, Englebienne 2+2+0+0, Sève 0+0+2+0, Lagneau 2+0+2+0, Temmerman 2+2+0+0, Jockin 0+2+0+0, Charpentier 0+0+4+0.

Hensies : Lheureux 2+0+1+0, Janmart, Tapis 4+0+6+3, Montreuil, Bara 2+0+0+0, Ricchi 0+2+1+5, Tachenion 5+0+0+0, Dugauquier 0+0+0+6, Boulvin, Castelain 0+4+0+0, Pollet 7+0+0+1.

Grosse prestation de Flénusiens, qui restent pour un petit panier à l’avant-dernière place qu’occupent… 6 autres équipes comptant 2 succès ! 

Tremplin Mouscron B – Essor Templeuve C 63-51 (19-14, 31-24 et 48-38)

Tremplin : Bakir 9+2+0+0, Larey Montero 0+0+2+0, Foutreyn 0+1+0+0, Claeys 0+0+2+7, Denis 4+4+6+1, Landsheere 2+0+0+1, Vandenbussche 0+0+6+0, Baert 2+0+2+0, Ducoulombier 2+0+3+4, Coppenolle 0+2+0+2.

Essor: Manche, Payen 0+8+8+3, Macar, Neirynck, Alluin 0+0+0+2, Penay 4+0+2+0, De Man C. 5+0+0+2, Maes 2+0+2+0, De Man M. 2+2+2+0, Ervyn, Vanhoutte 0+2+0+4.

Belle résistance des Templeuvois, pourtant privés de leur fer de lance Ludovic Peeters.

Ellignies – Estaimpuis 20-0 fft

Gros soucis d’effectif au BCJS. « Il y a une série de joueurs qui ne donnent plus signe de vie et d’autres qui sont blessés », commentait le coach Jérémy Dewilde. « Une réunion se tiendra ce lundi pour envisager l’avenir de l’équipe. »

Erquelinnes – ASTE Kain 62-64

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.