Analyse du week-end

 

Analyse

Blaton et Péruwelz sortis

La coupe et le championnat cohabitaient ce week-end. Quelles sont les enseignements à tirer des matches d’alignement et des huitièmes de finale ?

1. La coupe AWBB. Blaton était trop déforcé (4 titulaires et 4 joueurs de P2) pour espérer s’imposer à Waterloo. La bonne nouvelle nous vient des dames du Tremplin, qui ont eu la chance de tomber contre un fantôme en huitièmes et donc de se qualifier directement pour les quarts. L’honneur de la région est sauf !

2. La coupe du Hainaut.

Stambruges s’est qualifié dans la douleur face aux sept joueurs du Vieux-Campinaire mais l’essentiel était la victoire. « Celle-ci pourrait nous redonner des ailes et lancer enfin notre saison », lançait Marco Glineur. Arnaud Glorieux et Christophe Peeters, blessés, manquaient quand-même à l’appel. « Tout comme notre réussite aux lancers-francs », ajoutait le mentor.

Péruwelz a quant à lui été éliminé par la jeune garde kainoise. « Ce n’est pas une P2 mais une P1 », déclarait Jean Doyen, beau joueur. « Nous avons mal démarré et couru après le score durant tout le match. N’Tuali, Bulliard et Pirrera n’étaient pas bien tandis que Tillieux est à l’étranger. Trop pour vaincre cette belle équipe malgré un retour à 70-71 à 2 minutes du terme après avoir été menés de 13 points à la 28e. »

Maffle, une autre équipe de P2, atteint également les quarts de finale. « Le plus dur était de battre Dottignies chez lui », commentait Stéphane Mévis, le coach. « Grâce à une bonne accélération dans le 3e quart, nous y sommes parvenus. Ressaix, que nous affronterons chez nous en quarts, sera moins fort que la JS chez elle. »

3. Le championnat du Hainaut. Dans le seul match de P1 nous concernant, Tournai n’a fait qu’une bouchée des Brainois. « C’est peut-être nouveau à Tournai mais nous défendons ! Plus question de signer des scores « NBA » chaque week-end en laissant des boulevevards à nos adversaires », soulignait le coach Rudy Balcaen. En P2B, Celles a bien résisté à Frameries (71-57) tandis qu’en P3B, c’est plutôt d’un score de poussins dont il faut parler, entre Templeuve C et Ellignies : 58-53 !

Les commentaires sont fermés.