Stéphane Pauwels au coeur d’une polémique sexiste après une réflexion sur les blondes: "Carine Galli est une super copine" (Vidéo) - lameuse.be

73

Univers > Foot

Stéphane Pauwels au coeur d'une polémique sexiste après une réflexion sur les blondes: "Carine Galli est une super copine" (Vidéo)

Rédaction en ligne |

Publié le Samedi 25 Février 2017 à

Ce jeudi soir, dans l’émission « 100% Foot », sur W9, Stéphane Pauwels a fait une réflexion à sa collègue Carine Galli qui n’est pas passée inaperçu. Et voilà que le présentateur de la Ligue des Champions sur Club RTL est accusé de sexisme.

Tout est parti d’un débat autour de la saison de La Gantoise en Jupiler Pro League. Car si les hommes d’Hein Van Haezebrouck brillent en Europa League, ils ne sont que huitièmes en championnat. Stéphane Pauwels a donc tenté d’expliquer que les Buffalos ne réalisaient pas forcément une « mauvaise saison », vu que leur objectif était de se qualifier pour les Playoffs 1 et d’ensuite recommencer la lutte pour l’Europe et/ou le titre à (presque) zéro vu la division des points.

Quoi qu’il en soit, plus que son point de vue sur la saison des Gantois, c’est sa manière de s’exprimer à l’encontre de Carine Galli qui a provoqué pas mal de réactions. Après avoir expliqué à la charmante journaliste qu’elle « parlait de ce qu’elle ne savait pas », il n’a pas manqué de lui faire un petit tacle sur sa couleur de cheveux : « Je pense que votre cerveau de blonde ne comprend pas ».

Il n’en fallait pas plus pour choquer certaines âmes et provoquer de nombreuses réactions sur la toile. Plus tard dans la soirée, l’ancien chroniqueur de « La Tribune » a toutefois tenu à mettre les choses au point sur Twitter : « Pour ceux qui n’ont pas compris le 1er degré, Carine Galli, est une super copine et nous bossons depuis des années ensemble. c’est Une TOP ! », a-t-il posté.

Carine Galli, de son côté, n’a pas donné suite à cette réflexion. Et en ce qui concerne le classement de La Gantoise, elle reste sur sa position.

Avant le week-end

P2B messieurs
Saint-Ghislain - BC Mons 37-62 (10-10, 20-25 et 30-37)
"Notre adversaire était comme un animal blessé après 3 défaites consécutives", notait le coach montois Geoffrey Deroeck. " Nous étions donc très concentrés à l'entame de ce match. Notre défense fut excellente durant 40 minutes. Tout au long du match, nous n'avons pas encaissé plus de 10 points par quart-temps. Un début difficile avec quelques maladresses des deux côtés (10/10) . Début du 2 ème quart , nous sommes parvenus à prendre légèrement l'avance en continuant notre pression défensive et nous forcions notre adversaire à aller shooter ds les coins tout en étant maitre du rebond grâce à un Niyonzima, tel une tour de contrôle d'aéroport . Hauteur de 19 pts et 19 rebonds et quelques assistes lors du match. Grâce à cela , nous avons pris 5 points d'avance à la mi temps (20/25). Nous sommes remontés début du troisième avec le couteau entre les dents en sachant que la tâche était loin d'être accomplie mais que la possibilité de l'emporter était à notre portée si nous livrions le même combat. Ce qui fut chose faite avec un score à la fin du quart de 30 / 37. Le coach adverse a tenté une zone et c'est la que nous avons donné le coup de grâce en remportant le quart 7 / 25."
BC Mons : Mathieu 4 ; Losseau 2 ; Niyonzima 19 ; Dubuisson 10 ; Leroy 9 ; Leclercq 0 ; Janssen 0 ; Schoote 7 ; Vanderwaele 3 ; Semoulin 7 ; Duwelz 1 .
Saint-Ghislain : Demol 2; Hanicq 3 ; Detrain 3 ; Dupont 17 ; Rifaut 6 ; Lhote 2 ; Rigaux 2 ; Jedroszyowak 2.

Coupe du Hainaut
Frameries - BCJ Ressaix 72-66

Coupe des nationaux
Mons 2 (+5) - Anderlecht (D2) 94-77
BMH: Bonacorsi 4 - Poisson 0 - Gevenois 8 - Olislager 4 - Houdart 13 - Mortant 19 - Buysse 18 - Tasiaux 4 - Van Caeneghem 14 - Sainsbury 5

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel