Stéphane Pauwels au coeur d’une polémique sexiste après une réflexion sur les blondes: "Carine Galli est une super copine" (Vidéo) - lameuse.be

73

Univers > Foot

Stéphane Pauwels au coeur d'une polémique sexiste après une réflexion sur les blondes: "Carine Galli est une super copine" (Vidéo)

Rédaction en ligne |

Publié le Samedi 25 Février 2017 à

Ce jeudi soir, dans l’émission « 100% Foot », sur W9, Stéphane Pauwels a fait une réflexion à sa collègue Carine Galli qui n’est pas passée inaperçu. Et voilà que le présentateur de la Ligue des Champions sur Club RTL est accusé de sexisme.

Tout est parti d’un débat autour de la saison de La Gantoise en Jupiler Pro League. Car si les hommes d’Hein Van Haezebrouck brillent en Europa League, ils ne sont que huitièmes en championnat. Stéphane Pauwels a donc tenté d’expliquer que les Buffalos ne réalisaient pas forcément une « mauvaise saison », vu que leur objectif était de se qualifier pour les Playoffs 1 et d’ensuite recommencer la lutte pour l’Europe et/ou le titre à (presque) zéro vu la division des points.

Quoi qu’il en soit, plus que son point de vue sur la saison des Gantois, c’est sa manière de s’exprimer à l’encontre de Carine Galli qui a provoqué pas mal de réactions. Après avoir expliqué à la charmante journaliste qu’elle « parlait de ce qu’elle ne savait pas », il n’a pas manqué de lui faire un petit tacle sur sa couleur de cheveux : « Je pense que votre cerveau de blonde ne comprend pas ».

Il n’en fallait pas plus pour choquer certaines âmes et provoquer de nombreuses réactions sur la toile. Plus tard dans la soirée, l’ancien chroniqueur de « La Tribune » a toutefois tenu à mettre les choses au point sur Twitter : « Pour ceux qui n’ont pas compris le 1er degré, Carine Galli, est une super copine et nous bossons depuis des années ensemble. c’est Une TOP ! », a-t-il posté.

Carine Galli, de son côté, n’a pas donné suite à cette réflexion. Et en ce qui concerne le classement de La Gantoise, elle reste sur sa position.

  • Tournoi international pupilles à Kain

    120319_sudinfo2.jpg

    L'Aste kain organise un tournoi international pupilles les 16 et 17 mai prochains (équipes invitées: Paris, Lille, Bourbourg, une équipe anglaise,...).

    Plus d'infos dans les prochains jours!

  • Mons a asphyxié Estaimpuis

    Les "Sang et or" n'ont pu inscrire que 24 petits points contre les grandes favorites du BC Mons: 55-24. Au repos, c'était 30-15.

     

  • Play-offs dames: Blaregnies s'impose à Templeuve (44-46)

    120319_sudinfo2.jpgGrosse surprise que la victoire des Blaregniennes de Lorrine Gobert chez les favorites templeuvoises. Menées durant toute la rencontre, elles ont émergé sur la fin. Scores intermédiaires: 7-8, 20-13 et 33-28.

    Pour Templeuve: Neyrinck 2+0+2+2, Bodson M. 2+2+5+0, Vanhoutte 0+1+4+0, Penay 0+2+0+0, Tambour C. 0+4+2+0, De Man 1+0+0+2, Depret 0+0+0+5, Tambour P. 2+4+0+2.

  • Play-offs dames: Mons mène contre Estaimpuis

    Les dames de Mons ont exercé une défense de tous les instants à l'occasion de la première mi-temps de la manche aller des demi-finale des play-offs. Les Estaimpuisiennes ne sont parvenues à inscrire que 15 points pour le double au BCM.

  • Play-offs: Ravens - Stambruges dans une heure...

    DSC_0033.JPG

    Suivez en direct l'évolution du score de la deuxième demi-finale messieurs sur le blog Sudpresse de l'entité de Beloeil: http://beloeil.blogs.sudinfo.be/

    Coup d'envoi à 20h30 à la Garenne.

     

  • Frameries officiellement en P1

    120319_sudinfo2.jpg

    Le test-match des deuxièmes de P2 n'aurait dû servir à rien puisque Luttre et Frameries devaient logiquement accéder à la P1 vu qu'il y aura bien deux montants du Hainaut vers la régionale. Mais comme la JS Luttre a refusé de disputer le test-match des deuxièmes, la JSLB accède déjà officiellement à la P1. C'est désormais vers le test-match des troisièmes que se portent tous les regards. Le vainqueur de celui-ci recevra en effet son ticket vers la P1 lorsque l'annonce d'un deuxième montant du Hainaut vers la R2 sera enfin officielle. Voilà l'UBCFQ et la Docherie qui se remettent à rêver de P1...

  • 1-0 pour Maffle (70-67)

    A trois minutes du terme, les Mafflois étaient encore menés 62-64 avant que Julien Matthys ne prenne ses responsabilités: 67-64 à 2 minutes du terme. Max Caulier n'a pas tremblé aux lancers et il ne restait plus qu'à gérer pour la JS alors qu'il restait neuf secondes à jouer (69-67). Le dernier tir à trois points de Vandeput à 70-67 a échoué. 1-0 pour Maffle.

    JS: Caulier 4, Matthys 5, Legrand 3, Hollaert 2, Boudry 3.

    US: Ramlot 4, Laduron 6, Vrydags 1, Baccolo 1, Schubert 4, Vandeput 3.

  • L'US est revenue

    Grâce à Schubert, Vieux-Campinaire est parvenu à recoller à 53-53 dès le début du 4e quart-temps et à l'entame du money-time, c'était 62-62. Suspense!

  • Nouvelle tentative d'envolée avortée

    Les "Géants" ont creusé un peu plus l'écart dès la reprise pour compter leur avance maximale à la 26e minute: 50-34. Laduron a alors battu le rappel pour réveiller les Carolos: 50-42 une minute plus tard et 53-49 à la demi-heure. Le match est relancé...

    JS: Matthys 5, Legrand 2, Vanbokestal 2, Hollaert 2, Boudry 4.

    US: Ramlot 7, Honoré 4, Minella 1, Laduron 5, Vrydags 2, Schubert 2, Vandeput 3.

  • L'envol mafflois a été stoppé

    Les "Fuchsia" ont décollé dès le début du deuxième quart grâce à une défense nettement plus hermétique et courageuse: 20-15 (12e) et 25-16 (14e). L'écart de dix points a même été atteint à la 16e et sous l'impulsion de Matthys, la JS a même mené 34-20 avant que Honoré ne permette enfin aux visiteurs d'alimenter le marquoir: 38-25 au repos. Rien n'est joué...

    JS: Matthys 8, Legrand 6, Hollaert 2, Boudry 2, Andries 2.

    US: Bottriaux 2, Ramlot 1, Honoré 5, Baccolo 2.